Les animaux favorisent le bien être des seniors atteints d’Alzheimer.

Publié le -

S’occuper d’un animal est bienfaisant pour tout le monde. Mais pour les séniors atteints d’Alzheimer, cela va encore bien plus loin! En plus d’être une présence constante, cela s’avère être réellement bénéfiques pour la santé, tant sur le plan physique que sur le plan psychologique.

Le contact avec les chiens ou d’autres animaux de compagnie a souvent un effet positif sur le bien être des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer : elles se calment, sont plus alertes, rient et recherchent davantage le contact. Il y a bien évidemment de nombreux choix d’animal de compagnie qui pourraient être adaptés pour le senior. Mais le chien est l’animal idéal pour les personnes âgées qui ne souffrent pas de problèmes de mobilité.

L’idéal est d’adopter un chien au caractère calme, au pelage court et dont les soins ne pas compliqués. Voici le top 5 des races de chiens :
1. Cavalier King Charles Spaniel ;
2. Carlin ;
3. Loulou de Poméranie, alias Spitz ;
4. Bichon maltais ;
5. Caniche.

Que peut apporter un chien à une personne démente?

  • L’animal de compagnie est un élément affectif et relationnel important. Il aide à faire face à l’isolement et la solitude.
  • Il oblige à sortir de chez soi! Grâce à celui-ci la personne est obligé de marcher régulièrement et ceci permet d’entretenir la forme physique.
  • Le chien peut servir de médiateur de lien social. Des relations avec les voisins se créent, et les enfants abordent naturellement les personnes âgées pour jouer avec l’animal.
  • La personne se sent plus en sécurité avec un chien. Un bruit suspect ne sera pas alarmant si le chien ne réagit pas et reste serein. Personne ne pourra se manifester devant la porte de façon inaperçue.
  • Le senior se sent utile, il se rend indispensable pour son animal de compagnie et ceci peut donner un sens à la vie.
  • Des responsabilités : le nourrir, le brosser, l’emmener chez le vétérinaire, le sortir… se sentir responsable est essentiel pour continuer à garder un certain rythme dans ses journées, mais également pour entretenir une bonne estime de soi.
  • Face au manque de contacts et d’affection, l’animal de compagnie apporte tendresse, contact, chaleur vivante.

Le choix d’adopter un chien doit être murement réfléchi. Dans le cas présent, le soutien de l’entourage dans cette prise de décision peut être primordial pour offrir à la personne démente la chance d’avoir un animal de compagnie.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.